Sélectionner une page

A propos du Grand Cordy

Un quartier occupé depuis l’antiquité.

L’histoire du Grand Cordy

Dans une charte de 1035 (cf. document à gauche), une église Saint-Martin est citée au lieu-dit Cordy.

Le quartier est occupé depuis l’Antiquité : la ferme du grand Cordy serait bâtie sur l’emplacement d’une villa gallo-romaine dont les archéologues ont retrouvé des traces. Le lieu-dit Cordy (in loco Cordensis) occupe un territoire entre Réauville et Grignan, défriché par les moines de l’abbaye d’Aiguebelle, à laquelle Giraud d’Adhémar, seigneur de Grignan, l’a inféodé. Au 14e et 15e siècles, Cordy apparaît dans plusieurs transactions passées par cette abbaye. Durant l’ancien régime, le domaine de Cordy reste une possession des seigneurs de Grignan. Ce vaste domaine est indiqué sur la carte de Cassini (ci-dessous) où l’on situe le Grand et les Petits Cordis.

1783 à 1798

En 1763, un bail à mi-fruits est passé entre Joseph de Castellane et Jean-Batiste Vidal, Jean-Henri Teyssier succède à Vidal comme fermier. Le domaine produit du blé, du seigle et autres céréales, du vin, des cocons, de la laine.

Saisi comme bien national, le domaine est racheté au nom des enfants Castellane. En 1798, leur mère et tutrice, Charlotte d’Andrieu, le revend à leur profit à Pierre Delaye. Il restera cent ans dans la famille avant d’être divisé par les cohéritiers.

La date de 1812, gravée sur le cadran solaire, indique-t’elle une date de remaniement de la ferme ?
La salle de l’ancien logis (actuellement table d’hôtes) conserve ses aménagements d’origine : potager en pierre, cheminée avec four à pain, évier en pierre sous une niche.
En 1888, le Grand Cordy appartient à Joseph Crozat. Le monogramme LC, sculpté sur le portail d’entré de la cour, signe des transformations effectuées à la fin du 19e siècle.

A l’extérieur de la cour, on découvre une fontaine en pierre de taille surmontée du cadran solaire (à gauche). Le réservoir en pierre est encastré dans le sol.
A droite, le bâtiment d’un seul niveau a servi de porcherie (ou d’étable). Son mur est percé de sept fenêtres surmontées de triangles de décharge. L’un des murs pignons comporte un pigeonnier.
En bordure de route, se trouve le lavoir jouxtant un grand bassin servant pour l’irrigation. L’eau provenait d’une source depuis le plateau amenée par un système de canalisations.

Nous joindre

Adresse

Le Grand Cordy
26230 Grignan

Téléphone

+33 4 75 46 91 81

Email

bergeriegrandcordy@gmail.com

Entrer en contact

12 + 9 =